Réssurection

Publié le par Phoenix

Je suis donc actuellement dans mon pays, dans la ville de Pointe-Noire capitale économique de celui-ci.Economique , un bien gros mot quand je pense à toute la misère ambiante, misère morale, misère matérielle, misère ludique, misère environnementale, sociale, misère relationnelle, et misère "entairtementale.Alors capitale économique, je crois qu'on pourrait épiloguer très longtemps la-dessus, ce qui serait du réel  gout des philosophes, et autres polémiqueurs intellectuels.Bref, j'y ssuis, mais je ne compte pas y rester.Cependant mes antiques convictions communistes, puis socialistes, puis sociale-démocratique camouflées dans de l'anarchisme progressiste, m'ont interdit tout opportunisme nationalitaire,faisant mention de ce que tout les congolais appellent la salive pleine la bouche:"La nationalité".Aujourd'hui je suis donc prisonnier de ce concept et en meme tant de ce réalité, car j'ai du mal à voyager.Repasser par le calvaire du visa, je n'y conssens pas, ne pas pouvoir me déplacer à ma guise dans ce monde si beau et si riche, me met la larme à l'oeil, et c'est dans les méandres du quartier populaire dans lequel j'habite que cette arrière virtuelle mais belle et bien réelle se heurte à moi.Bon Dieu quelle galère.


Le Congo moon beau pays, et le pays des mes ancètres, les pseudo-gaullois et une merde institutionnelle, dmocratique et constitutionnelle.


Bon retour au pays mes amis, et vive l'ultra libéralisme!!.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article